Annuaire des restaurants en Île-de-France

Accueil  /  Actualités   /  Histoire de la cuisine iranienne

Histoire de la cuisine iranienne

L’Iran fait partie du Moyen-Orient, mais a des liens étroits avec l’Europe, l’Afrique et l’Extrême-Orient. Selon l’histoire, les principales influences sont venues des commerçants qui ont apporté de nouvelles épices et de nouveaux aliments dans ce pays, principalement en provenance d’Inde, de la Méditerranée et de la Chine.

Le régime alimentaire de base est du pain, de la viande et du riz. Cependant, l’ajout de nouvelles épices a modifié peu à peu le régime perse. 

Les influences sur la nourriture iranienne proviennent d’Asie centrale, de l’ancienne Mésopotamie, mais également de la Turquie, plus précisément de la population turque azerbaïdjanaise d’Iran.

Les anciens Perses exportaient leurs produits aux quatre coins du monde, notamment de la grenade, du safran et des épinards. Les produits échangés, comme le riz, le citron et l’aubergine, ont désormais une place importante dans les repas nationaux iraniens.

La cuisine Persane

La cuisine perse ne se limite pas à des mets délicieux, puisqu’elle est également thérapeutique pour le corps et l’âme. Le légendaire médecin et philosophe perse Avicenne, dans son livre “Le Canon de la médecine”, que l’on peut considérer comme un chef-d’œuvre, décrit les aspects bénéfiques des différents aliments, fruits et légumes, pour le corps.

Traditionnellement, la nourriture iranienne mélange une variété d’herbes fraîches et d’épices comme le safran, l’épine-vinette, la grenade, les fruits secs, les noix et les haricots. Ce qui donne des plats au goût unique et aux multiples saveurs.

La cuisine iranienne présente de nombreuses similitudes avec les pays du Moyen-Orient, où le blé joue un rôle principal, et où le poulet et l’agneau sont aussi utilisés. 

De nombreux ingrédients sont originaires d’Iran, notamment les noix, les pistaches, les amandes, le safran, les grenades, la menthe, les oranges et les raisins.

Le riz et le pain sont les éléments de base des plats iraniens, qu’ils accompagnent de la viande et de légumes.
Le pain iranien est très varié et peut être considéré comme le plus savoureux du monde. Le riz nature, également appelé Chelo, peut être consommé avec un kabab koobideh (morceaux de viande, de poulet ou de viande grillée sur le feu) ou avec l’un des nombreux types de khoresht (ragoût).

Les Khoresht (ragouts)

Le khoresht est composé de morceaux de viande et de légumes tels que des aubergines, des pommes de terre, des courges, etc… cuits dans une sauce relativement épaisse.

L’abgoosht

L’abgoosht ressemble à une soupe et contient des morceaux d’agneau bouillis, des tomates et des pommes de terre, ainsi que des pois et des haricots secs, avec du citron vert séché, pour lui donner un goût légèrement acide. On le laisse mijoter pendant quelques heures.

error: Le contenu est protégé !!
En créant un compte, vous acceptez nos Conditions Générales